Friends link: canada goose pas cher
Novillars

MOT DU MAIRE

accueil

BULLETIN SEPTEMBRE 2019 –  EDITO

A vos cahiers…

Septembre arrive et avec lui sa fidèle compagne, la rentrée.

A Novillars, celle de l’école se fera avec le maintien de la 7ème classe, permettant ainsi un exercice pédagogique facilité.

Suite au rocambolesque épisode avec la commune de Deluz, dont nous devions accueillir les enfants à l’école, et dans un souci d’harmonisation entre les deux communes pour leur accueil dans de bonnes conditions, le Conseil Municipal de Novillars s’est prononcé, à regret, pour un retour à 8 demi journées, réparties sur 4 jours dès cette rentrée. La politique a décidé le maintien de l’école de Deluz.

En remplacement des TAP, très fréquentés, des activités seront organisées chaque mercredi matin (voir plus loin dans le bulletin).

Vous lirez aussi le projet de déconstruction sis rue Cousteau et la fin des travaux d’assainissement et de voirie rue des Castors, Combe Tonneau et Vieux Village. Merci de la patience et de la compréhension des riverains.

Une réorganisation des personnels centrés sur l’enfance est à l’œuvre. Suite à la signature de la Convention Territoriale Globale (CTG), un dispositif appelé Espace de Vie Social (EVS) sera mis en place dès septembre 2019. Il s’agit de coordonner, organiser et mettre en œuvre toute action (privée, associative) visant à favoriser le lien social entre tous les novillarois et l’intégration, surtout des plus fragiles, dans la vie de la cité. 

Ce dispositif est le fruit d’une collaboration permanente entre les partenaires institutionnels, tels que l’Education Nationale, la CAF, le CMS, Habitat 25 et le tissu associatif. Nous lui souhaitons bon vent et encourageons vivement Clotilde, qui en sera la référente.

L’été fut chaud et les différentes animations réalisées sur notre territoire l’ont rythmé de façon récréative et festive. Merci au Comité d’Animation.

Cependant quelques uns, une minorité, ont troublé notre quiétude. Les incivilités se sont multipliées, faites de feux répétés de poubelles, de scooter et autres, quads bruyants et non admis dans le parc dit d’Hôtelans.

Le sujet n’est pas nouveau, mais la délinquance d’une poignée de jeunes en carence éducative sévère n’est plus supportée par nos concitoyens, agressés pour certains et insultés pour d’autres.

La Gendarmerie nous épaule avec les moyens dont elle dispose et dans les limites de ses prérogatives. Notre responsabilité collective citoyenne est concernée dans la vigilance que chacun  doit exercer à l’endroit de quelques jeunes désoeuvrés.

Eduquer est sans doute la piste la plus sûre pour prévenir notre jeunesse avant que les dispositifs répressifs (et nécessaires) ne soient à l’œuvre.

Eduquer pour que demain soit meilleur et que chacun entende la liberté de l’autre dans une fraternité partagée.

Bonne rentrée à Tous.

Philippe BELUCHE.