Mairie de Novillars

Mairie de Novillars

Le mot du Maire

Bonjour à toutes et tous, 

Nous accueillons le mois de Novembre 2022. 

Il compte 2 jours fériés : le mardi 1er novembre 2022 : jour de la Toussaint, le vendredi 11 novembre 2022 : jour de l’armistice 1918.

COMMENT EST NÉE LA FÊTE DE LA TOUSSAINT ?

L’histoire de la fête de la Toussaint est assez complexe. Tout d’abord, elle ne trouve pas son origine dans les textes bibliques comme ça peut être le cas pour la plupart des grandes célébrations liturgiques que sont Noël, Pâques ou encore la Pentecôte. C’est l’Église qui a institué la Toussaint pour répondre à différentes situations.

La Toussaint trouve son origine au IVe siècle dans l’Église d’Orient, en Turquie, Syrie ou encore en Égypte. À cette période, les Chrétiens célébraient la fête de tous les martyrs. La Toussaint était alors le dimanche qui suivait la Pentecôte. Puis, cette fête est arrivée à Rome et en Occident. En 609, le Pape Boniface IV se vit offrir le Panthéon, temple païen, en l’honneur de tous les dieux. Il y fit alors transporter des ossements de martyrs provenant des catacombes et, le 13 mai 609, consacra le Panthéon qui devient alors l’Église Sainte Marie aux Martyrs. Par la suite, tous les 13 mai était célébré l’anniversaire de cette consécration. De nombreux Chrétiens venaient assister à cette fête qui fut nommée la Fête des martyrs et de tous les saints. Initialement, la Toussaint était donc célébrée le 13 mai.

Pourquoi cette date du 1er novembre ?

Depuis des temps lointains, les peuples celtes d’Irlande et de “Grande Bretagne” célébraient Samain à cette date, une fête dédiée aux morts et qui correspondait au nouvel an celte. C’est justement pour combattre cette fête païenne que l’Église a mis en place au même moment sa fête chrétienne appelée la Toussaint, à savoir le 1er novembre. En 835, le Pape Grégoire IV sur l’ordre de Louis le Pieux déclara de façon officielle que le 1er novembre sera la fête de tous les saints et qu’elle sera célébrée dans le monde entier. La Toussaint a pour but de célébrer tous les saints de l’Église, et tout particulièrement les martyrs.

TOUSSAINT OU FÊTE DES MORTS ?

Une mise au point s’impose : la Toussaint et la fête des morts sont à distinguer car n’ont pas la même signification et ne se déroulent pas le même jour.

En effet, la Toussaint est une célébration religieuse qui débute le soir du 31 octobre et se termine celui du 1er novembre. Ce jour est férié car il est la fête de tous les saints, ceux qui figurent sur le calendrier liturgique ou non. À cette date, l’Église fête particulièrement tous les saints qui ont contribué à construire et enrichir son histoire. La Toussaint est une fête catholique et non chrétienne. En effet, les Protestants ne la célèbrent pas. La fête de la Toussaint est “l’occasion de se rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles” (Conférence des évêques de France).

A contrario, la fête des morts n’est pas un jour férié. Elle se déroule le 2 novembre de chaque année. C’est une journée dédiée au souvenir de tous les morts. C’est donc durant le jour de la fête des morts que les Chrétiens entretiennent les tombes des défunts et les fleurissent au cimetière. Mais par extension, cette célébration a également touché les athées et autres religions qui en profitent également pour honorer la mémoire de proches disparus. Souvent, ce sont des chrysanthèmes qui viennent décorer les tombes. Plante ornementale d’automne par excellence, elle est très résistante et colorée, d’où sa signification plutôt joyeuse dans le langage des fleurs.

Qu’est ce que l’Armistice du 11 Novembre 1918 ? 

Avant 1918, des propositions de paix blanche ont été faites : en 1916 par l’empereur François-Joseph, en juillet 1917 par des députés allemands, en août 1917 par le pape. Ces tentatives ont échoué. En septembre 1918, la situation dans laquelle se trouvent les Allemands les conduit à rechercher une paix de compromis. Une demande d’armistice est adressée par le gouvernement allemand au président américain Wilson le 4 octobre. Après plus d’un mois de négociations, le gouvernement allemand, confronté à des mouvements révolutionnaires dans l’armée et dans certaines régions, est contraint d’accepter un armistice qui le met dans l’impossibilité de continuer la guerre. L’armistice est signé le 11 novembre dans la clairière de Rethondes dans la forêt de Compiègne à 5h15 du matin dans un wagon aménagé en bureau pour Foch. Quelques heures plus tard, à 11h00, le « cessez-le-feu » sonne sur tout le front mettant un terme à plus de quatre années de guerre. Dans toute la France, les cloches sonnent à la volée. Dans le camp allemand, c’est aussi le soulagement. L’armistice permet d’arrêter les combats en attendant la signature du traité de paix mettant définitivement fin à la Première Guerre mondiale le 28 juin 1919 (l’armistice est signé le 11 novembre pour une durée de 36 jours, il sera ensuite plusieurs fois reconduit). On remarquera que le journal ne titre pas sur « l’armistice », mais sur la capitulation allemande et la restitution de l’Alsace-Lorraine (la clause 2 de la convention d’armistice prévoit l’évacuation de ce territoire par l’armée allemande sous les quinze jours) à la France, but de guerre ayant mobilisé les énergies.

A Novillars, l’Armistice sera Célébré au monument aux morts, pour ne pas oublier notre liberté d’aujourd’hui. Plus d’information sur l’heure de la cérémonie sur le panneau lumineux sur le parking du TIKI.

Évenements en Novembre 2022

  • 3 novembre : Journée internationale de la gentillesse.
  • 10 novembre : Journée des stagiaires.
  • 17 novembre : Beaujolais Nouveau.
  • 25 novembre : Black Friday.

Nous esperons que ses informations vous ont été utiles. 

L’épidémie de COVID repart à la hausse,  protégez-vous, protéger les autres et les votres, respectons les gestes barrières !! Le port du masque est fortement recommandé dans les endroits clos.

Bernard LOUIS, Maire de la Commune de Novillars